Stéphane Mallarmé, par Nadar